samedi 9 juillet 2016

Immatriculations 1er semestre 2016

2016 est une année salon, traditionnellement bonne pour le marché belge des véhicules neufs. Mais  l'augmentation de 7,3 % des immatriculations de voitures neuves par rapport au premier semestre 2015 n'est pas due qu'à cela. A quoi alors ? Peut-être à la part toujours croissante de véhicules de société dans notre parc automobile ?

Malheureusement, nos chères italiennes n'ont pas la cote auprès des sociétés, elles sont même parfois indésirables... Espérons que les nouvelles Fiat Tipo 5 portes et Alfa Romeo Giulia puissent contribuer à changer cela, mais ce ne sera ni facile ni à court terme.



Pour en revenir aux immatriculations de ce premier semestre 2016, voici les chiffres relatifs aux marques italiennes (source : Febiac).

1er semestre 2016 1er semestre 2015
marque nombre part de marché nombre part de marché
FIAT 8.827 2,85 % 7.563 2,62 %
ALFA ROMEO 963 0,31 % 1.203 0,42 %
MASERATI 147 0,05 % 192 0,07 %
LANCIA 129 0,04 % 217 0,08 %
FERRARI 46 0,01 % 42 0,01 %
LAMBORGHINI 8 0,00 % 16 0,01 %

Fiat progresse bien en part de marché mais reste en 16ième position dans le classement des constructeurs. Ce n'est toutefois pas la Tipo 3 volumes, présente lors du dernier salon de l'auto mais au fond du stand Fiat, qui est à l'origine de cette progression.

Comme on pouvait s'y attendre, et malgré le (trop) léger restylage des Mito et Giulietta, Alfa Romeo reste dans le rouge et régresse même fortement. Il faudra sans doute attendre la fin de l'année pour voir cette tendance s'inverser, et ce pour autant que la Giulia connaisse le succès. Mais on y croit!

Le recul est encore pire pour Lancia, mais là aussi en toute logique puisque l'Ypsilon restylée fin 2015 est loin d'être mise en avant dans les showrooms, et ce n'est pas peu dire. C'est vraiment dommage pour une citadine qui a de la classe et qui arrive à être différente de ses concurrentes du même segment, même si sa nouvelle calandre est plus traditionnelle que la précédente. Pourquoi la cacher alors qu'en Italie elle monte encore sur la troisième marche du podium des ventes (juin 2016) ?

Troisième marque italienne en difficulté, Maserati devrait retrouver des couleurs grâce à son arrivée dans le segment des SUV avec le nouveau Levante, mais celui-ci aura fort à faire face à ses concurrents allemands et britanniques déjà bien installés dans ce segment.

Enfin, pour les marques les moins accessibles financièrement, Ferrari se maintient bien et Lamborghini souffre. Il est vrai que la gamme de Maranello offre une bien plus grande diversité que celle de sa concurrente de Sant'Agata Bolognese.

  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.