jeudi 11 mai 2017

11 mai 1947 : la première Ferrari en course

Cette année 2017 est l'occasion de célébrer le septantième anniversaire de la marque automobile la plus fascinante au monde, Ferrari. Chez nous, il ne faudra pas manquer la prochaine grande exposition Ferrari au musée Autoworld de Bruxelles, du 15 juillet au 3 septembre, sans oublier en guise d'apéritif, l'exposition Dino qui se déroulera quant à elle du 3 juin au 11 juillet.

Mais revenons en 1947. Né 49 ans plus tôt, Enzo Ferrari aura patienté longtemps avant de voir un bolide portant son nom. Après une longue histoire d'amour avec la milanaise Alfa Romeo, il fut contraint, selon les clauses du divorce, à donner un nom anonyme à la première voiture qu'il conçut indépendamment un an plus tard, en 1939, l'Auto Avio Costruzioni tipo 815.

Ce n'est qu'en mars 1947 que la première vraie Ferrari, la 125 S, vit le jour. Déjà animée par un moteur 12 cylindres en V, d'une cylindrée de 1500 cm3 (d'où le "nom" 125, correspondant à la cylindrée unitaire), ce premier enfant d'une grande lignée ne tarda pas à être aligné en course. A l'époque, Ferrari ne pensait en effet pas encore à construire des voitures de route, ce qu'il fera plus tard dans le but de financer le département compétition.

Franco Cortese et sa Ferrari 125 S au circuit de Piacenza

Pour le circuit de Piacenza (une ville d'Emilie-Romagne, située à une bonne centaine de kilomètres de Maranello, où s'était déjà installé Ferrari) se déroulant le 11 mai 1947, deux voitures furent engagées, la première pour Franco Cortese, la seconde pour Giuseppe Farina. Ce dernier ne prit toutefois pas part à la course, car il aurait voulu échanger sa Ferrari avec celle de Cortese, mais Enzo Ferrari refusa. Cortese se retrouva donc seul pour défendre les couleurs du petit cheval cabré. Après un début de course difficile, il parvint à remonter jusqu'à la première place, mais dut abandonner à trois tours de l'arrivée suite à des problèmes d'alimentation d'essence. Cependant, deux semaines plus tard, la même 125 S, toujours aux mains de Franco Cortese, allait remporter sa première victoire sur le circuit Caracalla à Rome.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.