lundi 5 septembre 2016

Une 500...ième pour les victimes du séisme

Une semaine après que la région centrale de l'Italie ait été durement touchée par un tremblement de terre meurtrier, le premier ministre italien Matteo Renzi et la chancelière allemande Angela Merkel se sont retrouvés dans un endroit pour le moins inhabituel. C'est en effet dans un village bien connu de la région de Modène, Maranello, et plus précisément dans la maison d'Enzo Ferrari, que ces deux grands du monde politique se sont entretenus à propos de l'avenir de l'Italie et de l'Europe, ainsi que des douloureux évènements récents. Ils furent accueillis à Maranello par les dirigeants de FCA et de Ferrari, dont Sergio Marchionne à la tenue toujours aussi décontractée...

Renzi, Merkel, Marchionne ont dû aussi évoquer Michael Schumacher


A cette occasion, le premier ministre italien a annoncé que pour récolter des fonds destinés à aider les populations touchées par le séisme, Ferrari allait mettre aux enchères une 500, ou plutôt une cinq centième. En effet, le constructeur produira une LaFerrari de plus que les 499 prévues initialement, et cette dernière construite sera mise aux enchères. Etant donné que les 499 premières LaFerrari sont déjà toutes vendues, on peut s'attendre à ce que les enchères atteignent quelques millions d'euros.

La Ferrari LaFerrari exposée à Autoworld il y a quelques mois


Plus discrètement mais aussi plus directement, le groupe FCA viendra lui aussi en aide aux sinistrés. Comment? D'abord en mettant à disposition une série de véhicules pour pallier aux premières nécessités sur les lieux du drame. Ensuite, au niveau des financements pour l'achat d'une voiture du groupe, le paiement des loyers sera suspendu pour les habitants des zones touchées, tandis que pour ceux qui ont perdu leur véhicule dans les tremblements de terre, un financement sans apport et sans intérêt sur une durée de 5 ans sera octroyé à l'achat d'une Fiat, Alfa Romeo ou Lancia neuve. Enfin, pour les véhicules endommagés mais réparables, Mopar fera une importante remise sur les pièces.

Tout cela représente bien peu par rapport aux vies perdues et aux souffrances de ceux qui restent, mais il n'empêche que de telles initiatives ne sont pas qu'une forme de publicité.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.